• MOUETTE AVEC GRANULATIONS

    « STAGE GRANULATIONSLE GOUT DES COULEURS »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Août à 17:10

    Même en dehors de la côte elle squatte les champs par chez moi yes là où les crevettes et poissons sont rares, va comprendre, joli tableau...

    2
    Vendredi 4 Août à 16:11

    Mais en quoi consistent les granulations ? Cette mouette est fort suympathique, elle a un regard amical !

      • Vendredi 4 Août à 16:45

        clique sur l'image et sur le zoom pour regarder en dessous de l'aile : la couleur s'est mise presque toute seule comme ça, déposée dans l'humide. Par rapport au ciel, couleur calme unifiée. Cela dépend des pigments : le ciel c'est du bleu winsor tendance rouge qui ne granule pas. En dessous de l'aile il y a notamment du noir de mars, pbk 11, qui granule énormément et outremer qui granule aussi. Mais tout dépend si c'est déposé dans le mouillé (granulation) ou dans le sec (bcp moins de granulation). Tu comprends un petit peu. Il faut connaitre ses couleurs et leurs réactions.

    3
    Vendredi 4 Août à 20:24

    Ah oui, je comprends. Il faut en effet bien connaître les particularités des couleurs. Je pensais que c'était une technique comme celle du gros sel ou celle des grains de riz.

    Il y a une grande gamme d'effets possibles avec l'aquarelle. La qualité du papier joue aussi sur ces effets. J'ai travaillé une fois sur un papier anglais ultra absorbant, un vrai buvard. Il fallait des kilos de pigments pour le teinter.

    Evidemment, j'exagère...j'habite dans le midi, ça déteint he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :