• Ecrire juste pour moi ....

    Ecrire juste pour moi
    juste pour savoir où je vais
    juste pour rendre tangible les brouillards dans lesquels je me fonds
    je progresse.... je ne sais pas ?
    Je ne le sens pas
    j'apprends à sentir mon corps
    à ressentir à voir ce qu'il sent où il est....
    et je ne le vois que comme une statue de pierre
    la machoire serrée, seule position confortable
    pour maintenir cette langue trop lourde
    gonflée, lourde de quoi ?
    de choses non dites, à ne pas dire, à garder
    tout au fond du fond
    quelle horreur de s'imaginer la déserrer
    elle prend trop de place cette langue
    si les dents sont serrées
    elle peut au moins se reposer cette langue
    à l'abri de la grotte
    de l'arcade du palais...
    C'est un palais pour elle
    un palais grotte
    dont les colonnes des arcades
    sont serrées parfois si serrées....
    Mais sa place est reposante là bas, je vous assure
    et si les arcades sont serrées
    elle, elle peut se relacher..... et se sentir bien.
    De temps en temps, petit travail,
    elle doit ravaller....
    (peut être des mots ?  c'est vite oublié)
    et puis repos
    et puis surtout le soir où sans danger
    les arcades se relâchent un peu
    dans la nuit du sommeil
    tant aimé tant attendu
    les mots s'envolent petit à petit
    ni vu ni connu.....
    voilà pourquoi
    j'aime tant la nuit
    qui rend la liberté
    (que je voudrais toucher)
    à ces mots prisonniers....

    « Hommage à UbikCHuuuuuuuuuutttttttttttt..... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Janvier 2010 à 23:13
    Je ressens dans ces pensées un fond de tristesse qui voudrait jaillir et ne peut pas .
    Est-ce que je me trompe .
    Parfois, je ressens les mêmes sentiments c'est pour cela que je traduis à ma manière.
    Bonne nuit Sab , laisse les mots s'envoler cette nuit.
    Bisous de mimiche.
    2
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 23:30
    t'a raison mimiche. Il y a tant de barrières qui depuis toujours sont là et empêchent qu'elles s'envolent et s'expriment les pensées.... (éducation, circonstances, déprimes, les notions rigides du bien et du mal, et plein et plein et plein..... il faut arriver à enlever les barrages des rivières !!!!!
    3
    Dimanche 24 Janvier 2010 à 22:19
    Si je t'ai si bien comprise Sab , c'est parce que moi, aussi, j'ai vécu des moments très difficiles .
    Ta poésie m'a ravivé des souvenirs et je me suis dit que pour toi aussi, il y a des moments bien pénibles.
    4
    Rem
    Lundi 25 Janvier 2010 à 14:06
    Je pense te comprendre, je suis passée par là, il faut du temps pour pouvoir ouvrir la bouche.....et ne plus grincer des dents jusqu'à bruxir....il faut du temps pour ne plus avoir peur, une première étape je l'ai franchie au bout de deux années...puis il a fallut encore du travail et poi qui était tellement discrète , effacée, je suis devenue un bout en train, j'ai repris ou plutôt pris confiance, je 'anime bénévolement des cours d'informatique, je chante en public, j'expose mes peintures en public, je vis....
    Il faut toujours garder espoir, demain est forcement un autre juor et il sera meilleur crois moi et si tu veux en parler mon mail est raymonde.couliou@yahoo.fr
    Je t'embrasse
    5
    Mardi 26 Janvier 2010 à 21:19
    Merci Rem, je t'écrirai sans doute un peu plus plus tard....
    je pense que tu es plus jeune aussi, ça doit être plus facile.... de se construire autrement; ton parcours.... génial. Mais sans doute pas donné à tout le monde....(ma réponse est influencée bien sûr par ce que je vis et par sur le réel);
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :